Gilles Bouillon

En juin 2004, Gilles Bouillon, directeur du Centre Dramatique Régional de Tours, inaugure le Nouvel Olympia avec Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare; suivront : Léonce et Léna de Büchner – Des Crocodiles dans tes rêves ou sept pièces en un acte de Tchekhov et Kachtanka d’après Tchekhov, adaptation Nathalie Holt – Hors jeu de Catherine Benhamou – Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac - Othello de Shakespeare – Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux – Atteintes à sa vie de Martin Crimp – Peines d’amour perdues de Shakespeare – Cyrano de Bergerac de Rostand (200 représentations en France et en Europe) – Kids de Fabrice Melquiot.

Dans le cadre du Voyage des comédiens (créations et tournées en Région Centre),

Il met en scène Tabataba de Bernard-Marie Koltès, Le récit d’un chasseur d’après Tchekhov, Scène de François Bon et La Noce chez les petits bourgeois de Brecht.

Dès 2005, Gilles Bouillon a mis en place au sein du CDR de Tours le dispositif Jeune Théâtre en Région Centre, affirmant le choix de la permanence artistique au cœur d’une Maison de Théâtre.

En 2012, il met en scène Le Chapeau de paille d’Italie de Labiche, Dans la solitude des champs de coton de Koltès et en novembre, en 2013, Dom Juan de Molière.

En décembre 2013, il quitte la direction du CDR de Tours et fonde la Compagnie G. Bouillon à Tours.

En 2015, il met en scène Wild West Show, d’après Tristesse de la terre de Eric Vuillard

Et La Cerisaie de Tchekhov. En 2016, Pour saluer Melville d’après Jean Giono et Urfaust de Goethe. En 2017 Rabelais et les deux anglaisesLivre IV , Le voyage d’après le Quart livre de François Rabelais .

A l’opéra, Gilles Bouillon met en scène : Orlando Paladino de Joseph Haydn, Le Viol de Lucrèce de Benjamin Britten, Monsieur de Balzac fait son théâtre sur une musique d’Isabelle Aboulker, Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc, Don Giovanni de Mozart, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, La flûte enchantée de Mozart aux Chorégies d’Orange, Jenufa de Janacek, La Vie parisienne d’Offenbach, Un bal masqué de Verdi, Don Giovanni de Mozart, Le Barbier de Séville de Rossini, Falstaff de Giuseppe Verdi, La Bohème de Puccini, Carmen de Bizet, Armida de Haydn, Tosca de Puccini, Simon Boccanegra de Giuseppe Verdi, Macbeth de Verdi, La Voix Humaine de Poulenc à la Cité de la Musique à Paris. Cosi fan tutte de Mozart à l’opéra de Tours.

En 2015, il a présenté Simon Boccanegra à l’opéra d’Avignon et à l’opéra de Toulon et en 2016 Cosi fan tutte à l’opéra de Toulon.